bookless editions

  • Quarante-huit poèmes pour pousser les murs et décloisonner nos représentations.





  • « Comment réussir sa vie sans être une rock star » est un ensemble de trois longues nouvelles tournant autour de cette thématique :
    Que signifie réussir sa vie en ce début de XXIème siècle ? La réponse est ici !
    « Tout le monde peut changer sa vie » est le premier texte de ce recueil, structuré comme un court roman.
    Alexandre et Nadège ont fui Paris pour racheter une ruine au fin fond de l 'Ardèche. Leur projet : retaper la bâtisse pour créer des chambres d'hôtes. Mais le manque d'argent et la précarité de leur situation vont amener le couple au bord de la rupture. Alors que Nadège travaille ponctuellement à la ville voisine, pour gagner un peu d'argent, Alexandre s'affaire dans son chantier qui peine à avancer. Un homme au bras en écharpe vient frapper à sa porte. Il lui propose une importante somme d'argent si le jeune homme accepte d'aller " creuser un trou ". Alexandre sent bien que l'affaire est plus que douteuse, mais a-t-il les moyens de refuser ? L'enfer commencera sitôt qu'il donnera son accord.
    « Les plus belles victoires se forgent au coeur de la défaite » est une nouvelle qui met en scène un sportif de haut niveau dont l'obsession est de gagner l'or olympique.
    « Comment réussir sa vie sans être une rock star », dernière nouvelle du recueil qui lui donne son titre, place le lecteur dans la peau de Jean-Louis Leroy, un homme d'une cinquantaine d'années qui, dans sa jeunesse, s'est longtemps rêvé en rock star. Le rêve est passé et il lui faut désormais composer avec un quotidien difficile, les ennuis de santé de sa femme et des enfants au chômage. Jean-Louis pourrait s'accommoder de son existence " s'il n'y avait pas cousin Thomas. " Seulement voilà, il y a cousin Thomas et son insolente réussite : musicien de studio, il est réclamé dans le monde entier. La présence de cousin Thomas lors une fête de famille donne lieu à des scènes aussi cocasses que cruelles pour Jean-Louis. Sans compter que cousin Thomas tente toujours de le convaincre que la seule chose qui compte dans l'existence, " c'est la performance ". Comment réussir sa vie sans être une rock star est la question que se pose Jean-Louis. Surprenant, le dénouement lui apportera une réponse pour le moins inattendue.

  • " Avec des mots simples, j'espère vous faire rire, vous émouvoir, voire vous faire frissonner ; la seule façon de me lire, c'est de respirer comme les secondes." C'est ainsi que Thierry décrit ce recueil qui comporte une trentaine de textes. Il a cherché à nous communiquer sa passion pour les mots, les mots d'amour, les mots d'humour, les mots qui font la vie. Chaque matin, les idées se bousculent au bout de son stylo, et, comme une urgence, il les couche sur le papier pour ne pas les laisser s'enfuir, et dorénavant, les partager avec nous. Ces textes prennent parfois la forme de leur signification et sont illustrés par de superbes photos.


  • Ravagé par une personnalité borderline, Daniel est dévasté par une mélancolie récalcitrante ponctuée d'histoires sans lendemain. A-t-il d'autres choix que de renoncer à aimer ? Sans doute pas. Pourtant, un jour tout a basculé. Contre toute attente, il s'engage en politique à l'approche des élections, battant le pavé de la ville, tracts à la main.
    Au hasard d'une rue, il rencontre une certaine Mademoiselle Sey. Toute une vie qu'il croyait perdue, resurgit. C'est le coup de foudre. Il n'a dès lors qu'une idée : lui avouer ses sentiments. Sans y parvenir.
    Un 1er mai, terrifié par son incapacité à agir, il commet l'irréparable en se défenestrant. Seulement, il plonge dans un coma jugé irréversible. Emprisonné dans un corps inerte, il parvient difficilement à admettre l'effroyable issue. Mais, de l'autre côté, une surprise de taille l'attend... Fallait-il pour autant se résoudre à abandonner la vie ?

  • Suite à un nouvel échec, Samy, apprenti comédien, se perd dans ses souvenirs et nous plonge en immersion totale dans cet univers du travail réservé aux reclus de notre monde. Du marché gare à une brasserie de luxe centenaire, les souvenirs de Samy sont des vies qui sentent bon la pomme et le sang ; la choucroute et le vin blanc tiède. Ici, point de misérabilisme ni de grandes utopies, la narrateur s'efface derrières les personnages. La réalité est décrite sans fard tout en laissant place à l'espoir et à beaucoup d'humour noir. C'est avec Nina que Samy se ressource et construit sa vie tout en espérant vivre de son talent de comédien. Entre les assiettes sales qui claquent et les scènes de petits cabarets, il joue sa peau et offre au lecteur une vision des choses, une conception de l'existence que chacun pourra confronter à la sienne. Cette oeuvre relate le parcours initiatique d'un homme qui essaye, comme tant d'autres, de s'en sortir avec ses propres armes. Les mots de Philippe Azar ne pourront que vous toucher en plein coeur, un roman passionnant.



  • La quête se dessine en fil conducteur de ce recueil.
    Quête de soi, de son identité ; quête de l'autre ou du Grand Amour - à chacun son Graal.


    Que toute quête relève de l'ambition se conçoit aisément. Certaines requièrent une vie entière. La conquête du pouvoir, par exemple. Combien d'hommes d'État accèdent à la plus haute marche du trône à l'âge où la majorité silencieuse goûte déjà aux joies paisibles de la retraite, le canapé-télé et la pêche à la ligne pour tout programme ?
    Nos quêtes individuelles sont autant de remparts face aux assauts répétés de nos questions existentielles, ces interrogations auxquelles nous nous heurtons depuis toujours. Millénaires, plantées comme autant de banderilles dans nos coeurs tendres, nous n'avons rien d'autre à leur opposer.
    Si toute quête est une ambition, elle est aussi une illusion. Chacun aspire par son action à s'inscrire dans l'Histoire et revendiquer sa part d'éternité. Mais quelle éternité espérer dans un univers où le temps finit par effacer jusqu'aux noms gravés dans le marbre des pierres tombales ?
    Quand à savoir s'il serait utile de chercher à en dénouer les fils, nos quêtes sont à l'image de nos croyances. Elles s'imposent à nous par un cheminement qui nous échappe, mélange de détermination et de poudre de perlimpinpin.
    Ainsi va celle de l'écrivain : écrire des histoires qui resteront gravées dans la mémoire de ses lecteurs.
    Eric Scilien nous propose dans ce nouveau titre une trentaine de textes passionnants.


  • Être à la hauteur pour recevoir « L'auteure », voilà la préoccupation première de l'héroïne du texte qui ouvre ce recueil. C'est son compagnon qui l'a conviée, une écrivaine célébrissime qu'il ne faudra surtout pas décevoir. Une pointe de jalousie fait qu'elle y met un peu de mauvaise volonté, pourtant il faudrait que tout soit parfait. Mais voilà, rien ne se passe comme elle l'avait prévu.
    Ismaël devient prématurément dépendant à cause d'une méthode de pêche dangereuse, des petits enfants initiés par leur grand-mère aux bienfaits de la soupe aux orties, d'anciens amis à nouveau rassemblés par la mort de l'un d'entre-eux, une virgule qui n'en fait qu'à sa tête, une famille déchirée, un cancre qui ne l'est pas tant que cela et enfin la nostalgie qui resurgit à cause d'une photo découverte dans un magazine.
    Huit nouvelles ayant des thèmes complètement différents que l'écriture majestueuse de Brigitte Lécuyer rendent passionnantes. Impossible de s'en lasser.


  • Un accident stupide oblige Norma à rester hospitalisée et incapable de toute activité. Une bonne occasion pour faire le point sur sa vie : sa jeunesse tronquée par la mort brutale de ses parents, une vie de couple qui n'en est plus une, une fille ado qui devient adulte et avec qui sa relation n'est plus la même, un frère trop loin et un voisin plus qu'attentionné... La convalescence sera longue et lui imposera une séparation interminable d'Isadora, sa jument islandaise à qui elle voue une passion sans limite.

    Tous les ingrédients pour un roman passionnant sont réunis et nous font découvrir des personnages magnifiques mis en scène sous la plume de Brigitte Lécuyer.Un roman tout en émotion, une tranche de vie hors du commun concentrée dans ces cent-trente pages incontournables.



  • Sept nouvelles de Ludivine Lanoy abordant des thèmes pourtant différents (la mort, la maltraitance ou encore le harcèlement moral...) et qui ont un dénominateur commun : l'amour. L'amour impossible car adultère, l'amour soumis, l'absence d'amour maternel ou le coup de foudre, cet amour que nous recherchons tous, se glisse sous la plume de Ludivine qui met en exergue des êtres écorchés et blessés. Elle sait trouver le mot juste pour nous faire partager les angoisses de ses personnages. Des textes bouleversants dont on ne ressort pas indemne.





  • Ils ont réussi.








    L'un à faire plier son patron, l'autre à se retrouver propriétaire d'une fortune colossale, bien plus d'argent qu'il n'aurait jamais osé en rêver.







    Ils ont réussi au-delà de leurs espoirs les plus fous.






    />
    Jeune désoeuvré, Kylian est devenu le nouveau





    James Dean





    de toute une génération alors que Jacques, à force de travail, a décroché la consécration littéraire.








    Ils sont parvenus au sommet de cette montagne imaginaire, cet endroit merveilleux au-dessus des nuages d'où l'on surplombe le Monde, les choses et les gens.








    Mais que se passe-t-il ensuite ?






  • S'il fallait trouver un fil conducteur à ces huit nouvelles, ce serait la quête du bonheur recherchée par tous les personnages qui en sont les acteurs.







    Cet officier Allemand qui croit possible de créer un lien avec l'enfant qu'il a rendu orphelin, cette famille brisée à cause de la jalousie extrême d'un gamin envers son frère, des jeunes promis à un avenir radieux dont la rencontre aurait pu tourner au drame... Et puis il y a « La décision », nouvelle phare qui ouvre ce recueil, abordant un sujet dramatique et malheureusement souvent à la une de l'actualité. Un ensemble de textes qui pointent du doigt les défauts et travers de la race humaine. Parfois optimistes, parfois dramatiques, des chutes toujours surprenantes pour cet ensemble de fictions passionnantes.







    « La décision » est le troisième recueil de nouvelles de Brigitte Lécuyer publié aux éditions Bookless, juste derrière le roman « La dame qui poussait un fauteuil roulant avec personne dedans ». Retrouver les mots de Brigitte Lécuyer est toujours une joie immense car elle sait nous captiver et surtout nous faire plaisir. Un pur bonheur.










  • Le point de vue de








    Nicole, lectrice :










    Tellement poétique et touchant... Un bonheur de lire ces poèmes et de s'imprégner de ces mots chargés d'une sensualité nous invitant au voyage du plaisir... Toujours cette belle émotion dans les poèmes de Thierry, créant un trouble presque parfait... Il touche à l'érotisme avec douceur et pudeur, il sublime l'émotion tout en délicatesse. Un corps qui se laisse entrevoir et le désir qui envahit doucement celui ou celle auquel il se destine... Cette pointe d'érotisme est un régal pour les sens, et déclenche de délicieux frissons de volupté, d'abandon, très agréable qui idéalise le passage du rêve à la réalité.






    L'



    amour, le désir, l






    '






    envie c'est ce qui éclaire nos vies bien






    é






    phémères.











    L'auteur :








    Les petites choses de la vie amènent souvent de plus grands bonheurs que le reste. On se souvient tous de cela : un premier baiser, une première fois même dans la maladresse, on en garde la sagesse.




  • Devant une banque new-yorkaise, alors qu'un holdup est en cours, Markus reçoit une balle perdue ; on l'a averti quelques instants auparavant qu'un meurtre allait être commis. Il échappe miraculeusement à la mort et tente de comprendre les tenants et les aboutissants de la mystérieuse prédiction. Il élabore la théorie d'une dimension parallèle dans laquelle nos destins s'écriraient. Ne sommes-nous que des jouets dans ce monde qui ne serait que la réplique d'un autre, inaccessible ?


    John, lui, mène une double vie : courtier en Bourse à la ville, il est également l'un des criminels les plus recherchés du pays. Des circonstances imprévues lui feront croiser le chemin de Markus et l'un d'entre eux sera amené à prendre une décision radicale.


    Dans l'Amérique des années 70, celle des hippies et des beatniks, sur fond de guerre froide et de conflit vietnamien, deux visions de la société s'affrontent qui mèneront à une impasse.

  • Balles et masques Les découvertes scientifiques génèrent parfois des dommages collatéraux. Joan va l'apprendre à ses dépens. Un mini polar qui vous tiendra en haleine jusqu'à sa chute.



    L'inconnue dans l'ascenseur Un ascenseur peut-il être aussi un révélateur de la personnalité ? Un texte très bien "ficelé", époustouflant.


    Coup de tête Martin n'est pas un saint, ça, c'est une certitude. Mais il fait tout son possible pour s´insérer dans cette société qui ne lui a pas fait de cadeau depuis qu'il est au monde. Il se consacre à l'apprentissage d'un métier et à sa passion sportive, résigné. Jusqu'au jour où... Encore un petit bijou comme seul Chris Led en a le secret. Incontournable.






    Le Choix d'Erwin Pour Erwin, c'est une question de vie ou de mort... Un simple jeu d'enfant qui tourne mal, ou un choix délibéré ?

  • Trois nouvelles de Ludivine Lanoy Mon fils, ma promesse : Après le décès de sa femme, un père tente tant bien que mal de respecter sa promesse, faire le bonheur de leur fils. Sa tâche se révèle plus difficile que prévu.
    Ne pas le décevoir : Alors qu'elle pense avoir rencontré l'homme de sa vie, Léna va s'apercevoir qu'un conte de fée peut vite tourner au cauchemar.
    La fleur de l'âge : Une histoire d'amour improbable.






  • Ce second recueil de Laurence Turmel est composé de 14 poèmes très personnels où l'enfance et les goûts de l'auteur s'entremêlent. Comme dans le premier tome, les magnifiques photos de Laurence illustrent ces souvenirs en prose.
    « L'adolescence est une période compliquée où l'on se cherche, où l'on cherche notre caractère.J'ai été romantique, révoltée, hippie et terre à terre. Je ne regrette rien de ces passages, car quelque part en moi,ils sont toujours là. Toutes les photos de mes recueils sont de moi, elles ne sont que des moments, que des instants, de ce que l'on ressent. Un message simple, à travers un poème ou une photo, juste une sensation, un moment de plaisir, que l'on a envie de partager. »
    Laurence Turmel


  • Autour de nous... Les petits riens font les grands moments, nos projets nous transportent, les grands évènements influencent nos quotidiens... Et l'alliage de tout cela, peut se ranger en simples mots poétiques... Parfois.

  • Une séparation déchirante avec l'être qui lui était le plus cher, son Roméo. Pourtant, il faut poursuivre, et inévitablement, le remplacer.

  • Clara mène une petite vie tranquille, sans surprise et elle s´en contente. Rien ne pourrait lui faire manquer ses émissions de télé préférées, les seules distractions qu´on lui connaisse...Et pourtant, une métamorphose semble tout à coup se mettre en marche. De nouveaux amis, des projets et même des objectifs à tenir, l´obligent à sortir de son train-train quotidien. Des retrouvailles avec sa mère, une histoire d´amour inattendue, venir en aide à des sans-papiers... Parviendra t-elle à faire face à tous ces changements ? Sera-t-elle à la hauteur de ses ambitions ? C´est ce que nous découvrirons au fil de ces quelques lignes.

  • Marcus Whale écrit. Son éditeur se doit de l'éditer, il est là pour ça. Sauf que le manuscrit que lui a confié son auteur, lui parait complètement passé de mode. Il a besoin de textes collant aux tendances de l'époque, plus gore, plus accrocheur... Ils se peut qu'il le regrette.

  • Qu'il est doux de s'installer à la terrasse ombragée d'un café, par un merveilleux temps estival, pour déguster la boisson de son choix, en compagnie de son aimée. Mais ce bonheur peut se révéler très fragile.

  • "Sébastien est un con" nous projette dans la triste réalité d'un quotidien que l'on est malheureusement amené à côtoyer, une histoire pleine d'humour, un texte écrit tout en finesse.

  • « Depuis le jour des temps » est la récolte d'éclats d'amour, de rires, de larmes, de mains tendues, de blessures, d'espérance. Yves Durlin vous invite à respirer toutes ces fragrances de la Vie.
    Yves Durlin signe ici son cinquième recueil publié chez Bookless Editions (cinq recueils en un volume à retrouver au format papier sur Amazon). Dans la lignée des précédents, « Depuis le jour des temps » regroupe trente-sept magnifiques poèmes, parfois sombres et plongeant dans un passé noir, parfois enjoués, pleins d'amour et d'espoir. Chacun y trouvera son compte dans ces lignes qui ne pourront que vous procurer un moment de parfait bien-être.


  • Les « Rougiens » et les « Bleuzards » s'affrontent, deux tributs différentes et pourtant si semblables, deux chefs qui ne pourront que s'opposer, défendant chacun leur couleur. Un conte intemporel, qui vous fera rire et sourire. Une lecture divertissante que l'on peut tout à fait mettre en parallèle à notre actualité contemporaine. L'imagination de Brigitte Lécuyer nous emporte dans un tourbillon à la fois violent et révoltant, puis finalement apaisant. Passionnant.

empty