• En Palestine, juifs et musulmans ont longtemps vécu ensemble avec harmonie. Lors du partage en en deux territoires distincts, l'un arabe, l'autre juif, cette cohabitation s'arrête brutalement. Juifs et arabes sont-ils condamnés à une guerre sans fin ? Sous l'Empire ottoman (1516- 1917), juifs et musulmans vivent pacifiquement à l'intérieur du cadre défini par la charia. Vers la fin du XIXe siècle, ces traditions de vie commune disparaissent peu à peu avec l'arrivée des premiers colons sionistes.
    La période du mandat britannique (1918-1948) transforme les relations entre les deux communautés et sème les germes du conflit meurtrier qui déchire le pays à la suite de la résolution du novembre des Nations unies sur le partage de la Palestine entre les arabes et les juifs. Depuis, les deux peuples ne cessent de s'affronter dans un conflit qui apparaît comme l'un des plus longs de l'histoire contemporaine. Grâce aux archives des minutes du tribunal islamique de Jérusalem, Amnon Cohen retrace l'histoire de la Palestine depuis la conquête du territoire par les Arabes musulmans au VIIe siècle jusqu'à la création de l'État d'Israël en 1948. Sans parti pris, il démontre qu'en prenant la voie du compromis au lieu de la confrontation, la coexistence entre juifs et arabes peut être rétablie.

  • La Palestine, berceau du judaïsme et du christianisme selon la Bible, est un État qui a connu toutes les grandes civilisations de l'histoire. Les trois principales religions ont longtemps cohabité et ce dans une relative harmonie. À la création, en 1947, de deux États distincts, l'un arabe, l'autre juif, cette paix s'arrête brutalement. Depuis lors, les deux peuples ne cessent d'être en conflit qui apparaît comme l'un des plus longs de l'histoire contemporaine. Juifs et arabes sont-ils condamnés à une guerre sans fin?

    Pour Amnon Cohen, la réponse est non. Il parvient à démontrer, en retraçant l'histoire de la Palestine, depuis la conquête du territoire par les Arabes musulmans au VIIe siècle jusqu'au 29 novembre 1947, que la coexistence entre juifs et arabes peut être rétablie. En prenant la voie du compromis et en abandonnant celle de la confrontation, les populations pourraient de nouveau vivre en paix.

    Sur commande
empty