• Une référence majeure de la bande dessinée contemporaine.

  • Tous les romans graphiques en noir et blanc de Didier Comès, auteur culte d'(À Suivre), enfin réédités !

    Cette compilation reprend les premiers romans graphiques en noir et blanc de Comès, dont l'emblématique Silence, portrait d'un simple d'esprit évoluant dans un village ardennais où la sorcellerie et les songes deviennent une réalité tangible. Suivent L'Ombre du Corbeau, une fable fantastique sur la vanité de la guerre, La Belette, autre grand récit ésotérique et rural, Eva, une troublante histoire mêlant sensualité, possession et folie, ainsi que de courts récits inédits en album et parus dans la revue (À suivre). Avec ces récits, Comès démontre sa capacité à toucher au plus profond de l'âme et à construire des ponts entre le monde du visible et de l'invisible.

  • Comès, Ergün l'Errant

    Didier Comes

    Les deux premiers récits en couleurs de Comès, auteur culte de la revue (À Suivre), enfin réédités !
    Écoeuré par la guerre que ne cessent de se livrer les terriens, Ergün s'est révolté et a été condamné à errer infiniment à travers la galaxie. Durant cette errance, il croise la route de peuples en proie eux aussi à la violence, parce que l'âme humaine sème la discorde bien au-delà des frontières terrestres et que la religion sert souvent les désirs de vanité et de pouvoir les plus vils. Ergün ira jusqu'à affronter la mort et l'essence du mal en plongeant au plus profond des ténèbres et de lui-même.

  • Tous les romans graphiques en noir et blanc de Didier Comès, auteur culte (À Suivre), enfin réédités !

    Cette compilation reprend les derniers romans graphiques en noir et blanc réalisés par Comès: L'Arbre-Coeur, une confrontation entre deux êtres en proie à la folie, Iris, une aventure étrange entre passé et présent, humains et animaux, La Maison où rêvent les arbres, un récit poétique sombre et lumineux à la fois, Les Larmes du tigre, une histoire initiatique indienne, Dix de der dans lequel l'auteur revient sur la vanité de la guerre, ainsi que de courts récits inédits en album et parus dans la revue (À suivre). Avec ces récits, Comès démontre sa capacité à toucher au plus profond de l'âme et à construire des ponts entre le monde du visible et de l'invisible.

  • Silence ; intégrale

    Didier Comes

    « Je mapel Silence é je sui genti. » Ainsi les lecteurs d'(À Suivre), début 1979, découvrent-ils, bouleversés, l'ouvrier agricole désarmant et mutique auquel a donné naissance un auteur belge encore peu lu : Didier Comès. C'est un choc. Une fois consommée cette somptueuse histoire, personne n'oubliera de sitôt cet extraordinaire personnage de simplet lumineux, exploité avec hargne par un paysan prospère du village où il vit - mais qui, en dépit d'une destinée tragique, connaitra l'accomplissement par l'entremise du vieil esprit sorcier des campagnes ardennaises.
    À plus de trente ans de distance, interprété dans un noir et blanc irradiant d'une impressionnante virtuosité, le maître-livre de Comès - à bien des égards l'un des premiers romans graphiques de l'espace francophone - demeure une référence majeure de la bande dessinée contemporaine. Il reparait dans une nouvelle édition qui en souligne la puissance et l'originalité, assorti du texte actualisé que lui avait consacré son éditeur de l'époque, Didier Platteau, lors de sa parution initiale.

  • Un noir et blanc somptueux pour une fable historique et philosophique sur la mort, le destin et la guerre. Humour noir, action et introspection pendant la Seconde Guerre mondiale.

  • Une monographie qui permet d'éclairer l'oeuvre de Comès à la lumière de sa personnalité.

    Lire Silence ou La Belette, c'est entrer dans un monde où l'on sent qu'auteur et création se confondent. Un monde dont le silence lui-même est une composante essentielle.

    Comprendre la personnalité de Comès, comprendre d'où il vient, aide à comprendre son art. En suivant cette intuition, Thierry Bellefroid a rencontré les témoins de l'éclosion d'un homme et de son oeuvre : amis de longue date, auteurs, éditeurs, musiciens, membres de la fratrie et de la famille, compagnes. Ce livre met en lumière l'aspect intemporel du travail de Comès, son souci de mise en avant des marginaux et ses interrogations existentielles. Le monde rural, la nature et la sorcellerie ne sont toutefois pas occultés. Son meilleur ami Hugo Pratt et ses complices du magazine (À Suivre) - José Muñoz ou François Schuiten -, permettent de comprendre, entre autres, ses influences artistiques et son traitement du noir et blanc.

empty