• Les missions de la Croix-Rouge internationale et du Haut commissariat aux réfugiés des Nations unies se doublent depuis leurs débuts de l'action caritative d'associations confessionnelles, d'agences gouvernementales et d'innombrables organisations non gouvernementales. Le personnel de ces ONG, confronté à l'urgence, fait régulièrement la une des médias.
    Totalement désintéressé, toujours efficace, apolitique, l'altruisme vient atténuer les tragédies auxquelles la diplomatie mondiale ou les relations bilatérales ne peuvent plus remédier. Y a-t-il une ambiguïté de l'engagement humanitaire qui entacherait son caractère exemplaire par les désordres économiques, sociaux voire sanitaires qu'il peut aussi induire ? À quelles conditions, en somme, l'ingérence humanitaire resteraitelle vertueuse ?

  • Thriller palpitant ancré dans l'univers du SAMU, Le Voleur de mémoire restitue le quotidien des urgentistes de terrain, tout en exploitant avec virtuosité un ressort fantastique : la « transmigration corporelle », par laquelle l'âme d'un accidenté (Marcel Baudin, personnage pathétique et peu scrupuleux) trouve refuge dans le cerveau de celui qui s'efforçait de le sauver (le docteur Frank Lemoine). Le parasite colonise progressivement son hôte et, par le même procédé, pille la mémoire d'autres accidentés. Ce faisant, le cerveau de Frank Lemoine se charge de souvenirs qui ne sont pas les siens, le conduisant dans des lieux dangereux, mais lui procurant aussi des ressources inédites pour résoudre une affaire criminelle dont lui seul possède, sans le savoir, la clé.

  • La collection « Cas cliniques » a pour principale ambition de combler le fossé entre l'enseignement théorique et la pratique de la médecine.

    Elle tente de recréer les conditions de la consultation en mettant le lecteur en situation, en le questionnant et en le guidant dans la démarche diagnostique et thérapeutique.

    Les 41 cas cliniques rapportés dans cet ouvrage visent à faire partager l'expérience des auteurs de plusieurs années d'urgences.
    Les cas clinique sont intentionnellement présentés, non pas par pathologie ou par motif d'admission, mais selon une répartition aléatoire, qui se veut reproduire ce qui se passe aux urgences, lieu unique où se retrouvent toutes les situations allant du médical au social, englobant à la fois la traumatologie, la « bobologie », la psychiatrie et la précarité.

    Devant cette diversité de situations ? urgences vitales vraies, urgences potentielles et fonctionnelles, urgences ressenties par les patients, la médecine d'urgence exige une cohérence entre la démarche spécifique de l'urgence, une démarche analogique fondée sur la connaissance des pathologies et une démarche analytique qui vise à donner une signification aux symptômes, et un contexte où le médecin doit gérer plusieurs situations en même temps et répondre à l'angoisse des patient et de son entourage.

    Fruit d'une longue pratique, cet ouvrage a été conçu pour transmettre une expérience de terrain aux étudiants spécialisés en médecine d'urgence, mais aussi aux praticiens travaillant dans des services d'urgence.

    Sur commande

  • Urgence

    Jean-Marie Haegy

    Un jour et une nuit de garde dans un service d'urgences. Asthmes, tétanos, cancers en phase terminale, grabataires dont personne ne veut plus, infarctus, oedèmes pulmonaires, toxicomanes, alcooliques et cas sociauxà Vingt-quatre heures sous tension pour le docteur Badian et son équipe, vingt-quatre heures d'attente et de stress aigu, remplies de cas désespérés, de rémissions inattendues, de coups de gueule, de tracasseries administratives et de négociations ardues, de grandes douleurs et de petites satisfactions.
    Récit haletant nourri de l'expérience d'un médecin urgentiste, description fascinante et effrayante à la fois de l'hôpital moderne et des errements d'une médecine devenue inhumaine, Urgence est un livre qui empoigne le lecteur pour ne plus le lâcher.
    Le docteur Jean-Marie Haegy, praticien chef de service, dirige le SAU (Service d'accueil des urgences) des hôpitaux de Colmar. Il est également responsable de la mission strasbourgeoise Sida-Toxico-Médecins du monde et président de l'association SEPIA (Suicide-écoute-prévention-intervention auprès des adolescents).

    Sur commande

  • Syndrome d'Immunodéficience clinique et critique, Syndrome de la Patate chaude, Médecine TGV, Syndrome de la Frite droite, Sclérose en vrac, Lit-vide syndrome, Retete, Syndrome du Tout, Tout de Suite et Pour Moi Seul, Gomers (Get Out Of My Emergency Room), MADI (Maintien à domicile impossible)...
    " Cet ouvrage, comme une antithèse, marque la fin de ma carrière hospitalière. Rédigé dans le style des ouvrages de médecine, il ne traite pas de pathologies qui nous sont familières mais de celles du système de santé, communément appelées " dysfonctionnements ", dont les symptômes passent le plus souvent inaperçus aux yeux des soignants et des patients.
    À cet égard, les urgences constituent un lieu d'observation idéal. Interface entre la médecine de ville et l'hôpital, la médecine générale et les spécialités médicales, l'exercice libéral et la fonction publique, elles concentrent en un lieu toutes les détresses organiques, psychiatriques et sociales. "

  • Impressions humanitaires

    Jean-Marie Haegy

    • Persee
    • 25 Octobre 2014

    En 1978, Jean-Marie Haegy, médecin réanimateur et urgentiste, est nommé responsable du service de réanimation médicale des Hôpitaux Civils de Colmar. Lors d'une garde plutôt calme, il suit une émission télévisée consacrée au bateau « Île de Lumière » qui assiste les réfugiés fuyant le Vietnam. Ce fut le déclic. Jusqu'en 1991, il a partagé son temps entre son service et les missions humanitaires. Membre cofondateur de Médecins du Monde, il en a créé la délégation Alsace en 1984. Dans cet ouvrage, il nous fait partager les moments très particuliers de l'action humanitaire, moments d'exception loin des clichés consacrés à la souffrance des victimes et à la violence des bourreaux. Des histoires et des rencontres qui, malgré le tragique, frisent le comique voire l'absurde. Ces récits, témoignages décalés, interpellent toujours le sens de l'action humanitaire et invitent à la méditation et à la réflexion.

empty