Archéologie (techniques)

  • L'Europe redécouverte par l'archéologie Nouv.

    Il y a près de 2 millions d'années, une première vague d'« immigrants » venus d'Afrique peuple le continent du Caucase à l'Atlantique. Une deuxième vague invente l'art rupestre et partage une culture qui embrasse, elle aussi, l'Europe. Il y a 8 000 ans, une révolution venue du Proche-Orient, le Néolithique, implante l'agriculture et les premiers villages.
    Puis naît, à l'âge du Bronze, la civilisation urbaine, qui couvre progressivement tout le territoire. Sur les vestiges de l'Empire romain s'impose l'ordre féodal. Enfin, l'histoire européenne oscille entre des empires vastes mais provisoires et l'éparpillement d'unités territoriales souveraines.
    Seule l'archéologie peut faire revivre, à partir des archives du sol, cette longue mémoire, entre vie quotidienne, pratiques religieuses et relations avec l'environnement. Quinze archéologues européens se sont associés autour d'un même projet : contribuer, par une meilleure compréhension de la préhistoire et de l'histoire des Européens, à une plus juste perception de leur destin collectif.

  • Cuvier reconstituait un squelette à partir d'une dent. Deux siècles plus tard, sur la base d'un minuscule fragment d'os, et grâce à des méthodes génétiques de pointe, la découverte de l'homme de Denisova bouleverse le lignage humain en lui ajoutant une espèce qui ne survit que par les traces laissées dans notre ADN. La paléontologie et l'archéologie sont devenues moléculaires.
    Plus fort que Jurassic Park, où le passé revit dans la fiction, avec le séquençage de l'ADN, la paléogénétique s'est inventé une vraie machine à remonter le temps, inaugurant un extraordinaire voyage scientifique.
    Ludovic Orlando en est un pionnier. Son livre montre comment la génomique, grâce aux progrès fulgurants de la génétique, jette un éclairage inédit sur l'évolution de l'homme - ses migrations, ses sociétés et même ses langues -, mais aussi sur les grandes épidémies du passé, l'évolution du cheval et sa domestication, la naissance de l'agriculture, etc.
    C'est passionnant comme un roman policier : on résout des énigmes, de l'origine de la tortilla au mystère de l'extinction du mammouth et de l'ours des cavernes. C'est politique, aussi : déconvenue des suprémacistes blancs apprenant que l'homme de Cheddar, ancêtre emblématique des Britanniques, avait la peau noire ; usage biaisé de données génétiques contre les Palestiniens ; révélations sur un guerrier viking qui se révèle avoir été... une femme.
    Avec la paléogénomique, science d'avenir révélant un passé qui a des enjeux pour le présent, Ludovic Orlando nous entraîne dans une aventure scientifique éblouissante, aux confins du monde et dans la profondeur des temps.

  • Comment l'Homme est-il devenu ce qu'il est aujourd'hui ? Comment les Etats se sont-ils formés ? Qu'est-ce que l'archéologie peut nous révéler des conflits passés ? Que sont le Grand Zimbabwe, Rapa Nui, Stonehenge et Jéricho ? Archéologues, anthropologues et professeurs ont participé à l'élaboration de cet ouvrage qui nous invite à découvrir les trésors réunis par l'archéologie, depuis les grottes de Lascaux jusqu'à Angkor Vat, en passant par Toutankhamon et l'armée de terre cuite chinoise.
    A travers les époques et les continents, découvrons ce que les recherches les plus récentes nous apprennent de nos civilisations. Une grande diversité de sites parcourus en détails, depuis les ensembles religieux spectaculaires enfouis dans les déserts et les jungles jusqu'à la révolution industrielle. Les nouvelles technologies au service de l'archéologie d'aujourd'hui. Tous les outils indispensables : repères chronologiques, illustrations détaillées, glossaire.

  • Vous aimeriez partir à la recherche des civilisations englouties ? Enfant, vous vous rêviez dans la peau d'Indiana Jones ? Chaque été, vous êtes bénévole sur un chantier de fouilles ? Vous êtes un habitué des sites et des musées archéologiques ? Alors ce livre est fait pour vous !
    En professionnelle confirmée, Anne Lehoërff non seulement vous raconte l'histoire des p remiers archéologues et des grandes découvertes depuis le milieu du XIX siècle, mais décrit aussi les méthodes d'enquête et les étapes de la chaîne opératoire en archéologie. Même les termes techniques et spécialisés n'auront plus de secret pour vous.
    Enseignants du primaire ou du secondaire, acteurs des politiques d'aménagement au contact de l'archéologie préventive, amateurs des Journées du patrimoine et des Journées nationales de l'archéologie ou simplement férus de vieilles pierres, vous trouverez dans ce guide tout ce qu'il faut savoir en matière d'archéologie. Et que, par exemple, la loi française interdit de fouiller dans son jardin...

  • Mesopotamia

    Collectif

    Ouvrage patrimonial qui fait un inventaire documenté du patrimoine assyro-chaldéo-syriaque et yézidi en Irak. Ouvrage qui associe notice explicatives, cartes et photographies anciennes et actuelles.

  • Grâce à cet ouvrage, les étudiants du premier cycle universitaire peuvent enfin bénéficier d'un manuel adapté à leurs besoins. Certes, les titres étaient loin d'être inexistants. Cependant, soit les synthèses générales étaient en langue anglaise, soit les ouvrages disponibles s'adressaient plutôt à un public d'étudiants plus avancés.

    Cette nouvelle édition, augmentée et illustrée, accorde également une place aux renouvellements de la recherche archéologique de ces dernières années. Bénéficiant de l'expérience de quatre enseignants-chercheurs, archéologues et pédagogues reconnus et très complémentaires, ce manuel allie rigueur scientifique et accessibilité.

  • Les apports de l'archéologie, et singulièrement de l'archéologie préventive, sont considérables et donnent matière à repenser profondément le Moyen Âge.
    L'archéologie médiévale mise en perspective sur la longue durée, spatialisée, a découvert la géographicité de ses objets d'étude. Ce changement d'échelle spatiale, comme la nouveauté parfois surprenante d'« objets archéologiques » mis au jour en abondance, ont bousculé les paradigmes et cadres d'interprétation anciens.
    Les archéologues médiévistes sont désormais en situation d'établir ou reconsidérer les héritages, de marquer de nouveaux seuils et de mieux tisser les liens indispensables à l'intelligence de la complexité des produits matériels et de leurs effets.
    Et cette archéologie médiévale remontée en puissance débouche à présent sur une relance comparable de l'archéologie des périodes moderne et contemporaine.
    C'est donc un univers très ouvert et porteur d'avenir que le présent livre fera découvrir aux étudiants.

  • L'archéologie du bâti est une spécialité de l'archéologie qui se développe en Europe entre les années 1980 et 2000. Elle est généralement indiquée comme un domaine de recherche qui s'occupe de l'étude des bâtiments historiques, de préférence médiévaux, à travers l'application des méthodes et des problématiques de recherche propres à l'archéologie. Son application montre toutefois de sensibles différences quant aux méthodes employées et aux objectifs poursuivis lors des recherches.
    Cette hétérogénéité est révélatrice des contenus que les archéologues lui attribuent, qui dans chaque pays sont différents. Cet ouvrage s'attache à saisir le statut actuel de l'archéologie du bâti en France, en Italie et en Suisse, à travers une approche à la fois historique et épistémologique. Après une première analyse du contexte de son développement conduite à l'échelle de chaque pays, l'ouvrage traite des caractères principaux de ce substrat national d'où l'archéologie du bâti est issue, ce qui permet de définir les contours des premières propositions d'archéologie du bâti et, de là, de rendre compte de son statut actuel dans les pays considérés.

  • Les visiteurs et les archéologues lui ont donné bien des noms : Alexandrie de l'Oxus, Tarmita, Thirmidh. Les vestiges de la citadelle de l'ancienne Termez sont aujourd'hui encore visibles de loin en bordure du fleuve de l'Amou Darya, à l'ombre de la Bactriane antique. Juchée sur un promontoire, la citadelle s'est rapidement développée pour devenir une des capitales de l'Empire kouchan, au coeur même de l'Asie centrale. Cet ouvrage sur la céramique de Termez et Khaytabad repose sur une trame chronologique très large, depuis le IVe jusqu'au XVIIIe siècle de notre ère. S'appuyant sur les différents chantiers archéologiques ouverts entre 1993 et 2008 par la MAFOUZ (AOrOc), cette analyse typologique, élaborée à partir des contextes de fouilles, apporte une lecture spatiale et chronologique de l'évolution de l'ensemble des corpus et se veut un outil de référence pour la comparaison des études céramologiques de cette région de l'Ouzbékistan.

    Sur commande
  • Voici le récit de Raymonde Bonnefille, une des rares femmes à avoir participé aux expéditions archéologiques et paléontologiques en Éthiopie dans les années 1970. Ses recherches ont été capitales pour la connaissance du milieu dans lequel vivaient les hommes préhistoriques.
    Son témoignage unique nous fait vivre de l'intérieur cette aventure scientifique qui aboutit à la découverte de la plus célèbre australopithèque, Lucy.
    Vie quotidienne sur un chantier de prospection, travail de terrain avec les équipes scientifiques française et américaine... cette plongée passionnante nous emmène au coeur des grandes expéditions internationales dans les paysages du Rift est-africain, qui contribuèrent de façon si remarquable à la connaissance des origines de l'Homme.
    La grande époque des explorations paléontologiques en Afrique de l'Est racontée par une chercheuse, témoin privilégié de cette incomparable aventure scientifique.
     

    Sur commande
  • L'archéologie nous intrigue et nous fascine tous. 135 archéologues vous emmènent sur "leurs terrains" et vous dévoilent leurs plus belles découvertes faites depuis une trentaine d'années dans la France de l'Ouest ; pas forcément les plus spectaculaires, mais celles qui ont apporté du nouveau ou qui ont bouleversé des données considérées comme acquises.

    Avec eux, prenez la mesure du temps, depuis la conquête du feu par des Homo erectus il y a 465 000 ans sur une falaise du Finistère, jusqu'aux bombardement de 1944 dans le Calvados.

    Regardez d'un oeil nouveau vos territoires, découvrez les ultimes traces de campement des premiers hommes, parcourez les premiers villages du Néolithique vers 4 500 ans av. J.-C., les premières agglomérations gauloises installées derrière leurs remparts monumentaux, les capitales romaines à l'origine de nos métropoles, les chantiers urbains du Moyen Âge. Approchez les organisations sociales de jadis à travers leurs diverses expressions : les mégalithes et les habitats collectifs du Néolithique, les chefferies de l'âge du Bronze, la noblesse gauloise, les grands propriétaires romains, l'aristocratie médiévale.

    Voyez enfin les hommes habiter, produire, commercer, naviguer, se battre ou prier, bref vivre et mourir. Observez la variété des modes de sépulture et contemplez enfin d'un oeil neuf les premières manifestations artistiques : les grottes ornées en Mayenne il y a 25 000 ans, les décors des mégalithes, les bâtiments publics de l'Antiquité ou la simple beauté des objets du quotidien.

  • Vieux-la-Romaine racontée par ses objets Nouv.

    Situé à 12 kilomètres au sud de Caen, l'actuel village de Vieux fut, à l'époque antique, Aregenua, la capitale du peuple des Viducasses. Fouillé dès le xviie siècle, les recherches archéologiques à Vieux se sont poursuivies au xixe siècle grâce à la société des antiquaires de Normandie, puis au xxe siècle sous l'impulsion du département du Calvados. La très grande majorité du mobilier ainsi mis au jour est actuellement conservée au musée de Vieux-la-Romaine. Épingle à cheveux, outil du forgeron, statuette de Vénus, encrier, mosaïque, billes ou sesterce : tous ces objets nous racontent Aregenua. Du plus modeste au plus somptueux, ils ont été étudiés par des spécialistes qui en restituent les usages, les modes et le fonctionnement. À travers ces objets, c'est toute l'histoire de la ville et de ses habitants qui est dévoilée au lecteur. Ce catalogue apporte une vision concrète de la vie quotidienne à l'époque antique.

    Sur commande
  • Depuis la découverte archeologique de Nag Hammadi, les apocryphes chrétiens sont désormais bien connus. II ne s'agit pas de textes cachés mais abandonnés puis oubliés, témoignant de la diversité des premières communautés.

    Sur commande
  • 15 juillet 2017 : Premier jour de l'aventure ! Archéotour, c'est le voyage un peu fou de deux étudiantes parties fouiller durant tout l'été 2017 sur 5 chantiers archéologiques. Avec ce carnet de voyage, revivez ce road trip archéo à travers la France et les époques ! De l'Homme de Néandertal de la Grotte Mandrin jusqu'à l'abbaye médiévale du Saint-Mont en passant par l'oppidum gaulois de Gergovie, Marie de Cherisey et Anne-Lise Baylé vous font partager cette aventure et connaître le métier d'archéologue.Récits, photos, dessins, anecdotes et interviews vous feront ainsi découvrir tous les aspects de la vie sur un chantier archéologique !

    Sur commande
  • Les sous-sols de la ville recèlent de véritables trésors d'information sur le mode de vie des anciens Rochelais. Les vestiges découverts par les archéologues, qu'il s'agisse d'objets, d'édifices, de tracés de rues, de cimetières... ont permis d'apporter une lumière nouvelle sur l'évolution de la ville et le quotidien de ses habitants, du Moyen Âge au xixe siècle.

    Fruits d'un partenariat entre le service d'archéologie du Département, l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), le service régional de l'archéologie de la DRAC Nouvelle Aquitaine et le musée des Beaux-Arts de La Rochelle, cet ouvrage et l'exposition qu'il accompagne, abordent différentes facettes de l'histoire de la cité : l'évolution de l'urbanisme et des fortifications, le commerce, la vie quotidienne, la présence religieuse et les aspects funéraires... Richement illustré de photos de sites, d'objets issus des fouilles ou conservés dans les collections du musée, c'est ce passé méconnu que ce livre destiné au grand public s'attache à faire connaître.

    Sur commande
  • Si l'histoire de l'antique Bagacum est bien connue, la manière dont celle-ci s'est construite l'est moins. "Curieux antiquaires, les débuts de l'archéologie à Bavay aux XVIIIe et XIXe siècles" permet d'appréhender le patrimoine bavaisien sous un nouvel angle. Offrant une mise en perspective tant géographique que chronologique, ce catalogue apporte une vision nouvelle sur les premiers antiquaires bavaisiens.
    A travers les contributions d'Odile Parsis-Bazubé et d'Alain Schnapp, c'est la construction de l'antiquariate et de l'archéologie en France aux XVIIIe et XIXe siècles qui est mise en lumière. Plus loin, Véronique Beirnaert-Mary, Delphine Morana-Burlot et Véronique Krings détaillent l'exemple de Bavay. La première dresse le paysage bavaisien en présentant les acteurs locaux et leurs actions. Delphine Morana-Burlot propose ensuite une réflexion autour de la question du faux, Enfin, Véronique Krings ouvre une fenêtre sur la période du début du XXe siècle en s'attachant à relater la correspondance entre Franz Cumont et Raoul Warocqué autour des objets bavaisiens.
    Richement illustré, cet ouvrage rassemble toutes les pièces présentées à l'occasion de l'exposition. Des documents inédits sont ici publiés pour la première fois. La juxtaposition des objets archéologiques et de leur représentation dessinée est elle aussi inédite.

    Sur commande
  • Deux ouvrages accompagnent l'exposition présentée au musée ARCHÉA de fin novembre 2018 à mai 2019 : un catalogue scientifique ainsi qu'un album de l'exposition.
    L'exposition interrogera notre rapport à la mort à travers l'archéologie et l'archéo-anthropologie et présentera des vestiges de différentes époques issus du territoire du Pays de France (au Nord-Est de l'Île-de-France) et de ses alentours.
    Plutôt qu'une approche chronologique du sujet, les deux ouvrages aborderont de façon thématique les grandes questions soulevées par l'archéologie funéraire en s'appuyant sur des sites emblématiques, comme la nécropole gallo-romaine de la ZAC du Parc à Louvres ou l'église Saint-Pierre et Saint-Paul de Gonesse.

    Qu'est-ce qu'une sépulture ? Quelles méthodes scientifiques permettent d'étudier les vestiges humains ?
    Quelles informations peut-on en attendre mais également quelles questions éthiques sont soulevées ? Au-delà de l'individu, que nous apprennent la tombe et son mobilier à la fois sur les pratiques funéraires, la spiritualité d'une société mais aussi sur le monde des vivants ?
    A travers les contributions d'archéologues, historiens et spécialistes du sujet, les questions au coeur de l'exposition se retrouveront dans ces deux ouvrages destinés à tous les lecteurs.

    Sur commande
  • Vivre la steppe Qdeir, un campement néolithique en Syrie Cet ouvrage nous révèle la steppe syrienne, territoire des nomades. Frappé à la fois par la désertification récente de la région et par les similitudes que lui révèlent les ouvriers de la fouille entre le campement préhistorique de Qdeir et le village actuel, l'auteur nous livre les résultats d'une enquête surprenante où les traces les plus ténues du passé rejoignent les modes de vie d'aujourd'hui.

    Sur commande
  • Aux confins septentrionaux de l'Empire romain se trouve, selon Virgile (L'Enéide VIII, 727), la terre des extremi hominum Morini, « les hommes qui habitent l'extrémité du monde connu ». Si cette formule a connu une prospérité certaine, l'archéologie donne aujourd'hui à ce territoire un tout autre visage, celui d'une terre de rencontre et d'échanges, au carrefour des voies terrestres et maritimes qui relient la Bretagne romaine (Grande-Bretagne actuelle) au continent. Ainsi la ville antique de Boulogne est le carrefour de la circulation des marchandises et des hommes entre les deux rives du détroit, lieu privilégié pour appréhender les échanges entre le continent, l'espace méditerranéen, l'espace rhénan et la province de Britannia. Rassemblées dans ce volume, les contributions de la table-ronde « Gesoriacum-Bononia, entre terre et mer », qui s'est tenue à Boulogne-sur-Mer, les 24 et 25 septembre 2015 dressent un état des lieux des connaissances sur le rôle du port antique de Boulogne-sur-Mer et de ses liens avec son arrière-pays.

    Sur commande
  • Longtemps réputées impropres à la détection aérienne, les contrées armoricaines s'inscrivent aujourd'hui parmi les plus prolifiques d'Europe, grâce à la quête photographique d'un trio de chercheurs, se soldant par la découverte de milliers de sites oubliés. Un certain usage de l'avion, à ses heures formidable pourvoyeur de sites archéologiques pour ceux qui ont appris à lire les paysages agraires et interpréter leurs mutations, livre dans ces pages une vision fantastique du passé.

    Grâce à des techniques simples, non destructrices des sites archéologiques mais validées par des fouilles, histoire et géographie se rejoignent ici pour décrypter le palimpseste des cicatrices laissées à la surface des champs par les générations qui nous ont précédés sur ce coin de la planète.

    /> Saison après saison, les prospecteurs aériens, tels des butineurs de l'histoire, reprennent leur envol dans l'espoir toujours renouvelé d'effectuer de prolifiques récoltes, s'inscrivant à leur manière dans le cycle en apparence immuable des moissons.

    Sur commande
  • Le 31 décembre 406, des troupes de barbares en armes franchissent le Rhin pris par les glaces et pénètrent en Gaule.
    L'histoire a retenu cette date comme le point de départ de ce qui fut longtemps appelé « les grandes invasions » que l'on accusa d'avoir précipité la chute de Rome.
    Mais qui sont ces barbares ? Sont-ils réellement à l'origine de l'effondrement de l'Empire romain ? Sont-ils ces brutes sauvages que dépeignent les Romains qui méprisent tous les peuples qui ne vivent pas comme eux ? Leur installation en Gaule marque-t-elle vraiment le début d'un âge sombre ou au contraire inaugure-t-elle un âge nouveau, fruit du mélange entre les cultures ?
    Autant de questions auxquelles vous pourrez trouver les réponses dans cette exposition.

    Sur commande
  • À l'apogée du califat de Cordoue au milieu du Xe siècle, plusieurs établissements ruraux ont été fondés dans la vallée de l'Èbre pour accueillir et regrouper des communautés rurales dans le but de mettre en exploitation des terres à vocation céréalière, dont une partie des productions approvisionnait les centres urbains régionaux tels que Huesca. L'une de ces habitats, associé à une mosquée, était Las Sillas à Marcén, un site archéologique qui a fait l'objet d'une série de campagnes de fouilles minutieuses. Celles-ci ont permis de dresser un nouveau panorama du monde rural d'al-Andalus au cours des Xe et XIe siècles.

    Sur commande
  • Grâce au travail archéologique, nos connaissances sur l'organisation de l'espace et l'évolution des territoires ruraux ont beaucoup progressé : l'exposition déroule l'évolution des espaces habités qui nous entourent. Les premiers villages, les grandes nécropoles du néolithique (celle de Pussigny a été utilisée pendant 400 ans), les problèmes de la gestion de l'eau avec les premiers puits et les aménagements de mares qui apparaissent dès l'âge du Fer ou encore avec les très nombreux souterrains médiévaux qui pouvaient servir pour le stockage des provisions, mais être aussi des lieux de refuge. Le Musée d'Aquitaine de la Ville de Bordeaux  qui s'est vu confier la réalisation de cette exposition a fait un remarquable travail de vulgarisation comme en témoigne cet ouvrage. C'est ainsi en réalité toute l'aventure humaine qui se déroule sous nos yeux et qui nous interroge sur notre monde et son évolution.

    Sur commande
empty