Actes Sud Junior

  • Jusque là tout était clair dans sa tête. À la maison, il était Mo, parfois aussi Tit'tête ou bouffon à lunettes. À l'école, c'était Maurice Dambek. Chez lui, à l'étroit dans le petit appartement, ça parlait fort par-dessus la télé et ça disait des gros mots (pour être tranquille, Mo fait ses devoirs dans la baignoire !). En classe, on se tenait correctement et on parlait comme dans les livres. Ses deux vies étaient bien distinctes, il suffisait de ne pas se tromper de langage. Mais, un jour, Mo découvre la maison de son ami Hippolyte et le mur de photos dans le salon, où sont exposés tous les gens connus de la famille - un grand médecin humanitaire, un écrivain, un acteur de la Comédie française et même un prix Nobel ! À partir de ce moment, Mo commence à s'éloigner et à avoir honte de sa famille déglinguée, où il n'y a aucun héros, que des zéros. Mais dans un vieil album de famille, il va faire une découverte...

  • Bloom, étudiante en psycho, s'est éprise de son professeur de violoncelle. Virgile est sexy, lunatique, et... mort. Un foutu vampire de 283 ans, du genre dépressif derrière des lunettes en forme de coeur. Problème, la mélancolie fait geler le sang des vampires et les tue. Sur un coup de tête, Bloom vole la voiture de sa soeur et emmène Virgile à Brocéliande. Il paraît que, là-bas, une communauté de monstres s'ébat joyeusement sous terre. Est-ce que la jeune fille se lance dans ce voyage parce que la fin du monde approche ? Parce qu'elle n'a rien à perdre ? Ou simplement mue par ses sentiments naissants pour Virgile ? Une romance sensuelle, déjantée, à l'énergie rock, qui se dévore comme une série.

  • Jessie n'est pas le genre de fille à s'embarrasser de formules de politesse. Elle est irrévérencieuse, insupportable, bref une vraie peste ! Il faut bien admettre qu'elle voit souvent clair dans le jeu des autres, mais les vérités toutes crues balancées en pleine figure, les gens n'aiment pas ça. Pourtant, cet été-là, à Valras-Plage, Jessie arrive à se constituer une petite bande d'amis, tous attirés par son culot, sa franchise et son espièglerie. C'est le clan des cabossés, constitué des enfants de la plage avec qui personne ne veut traîner : Manuel qui bégaie, Arthur qui est franchement moche et Nathalie handicapée par sa timidité. Leur quartier général est une ancienne boutique de souvenirs, point de départ de leurs folles virées à bord d'un quadricyle à pédales, la fameuse «rosalie» des plages. Leur amitié de plus en plus forte permet à Jessie de dévoiler le douloureux secret qu'elle cache derrière ses provocations. Le premier tome d'une série pleine d'humour et qui aborde l'acceptation des différences, l'amitié solidaire et toutes les bêtises acidulées de l'enfance.

  • Beurre breton et sucre afghan Nouv.

    Dans un petit village breton, Lily vit avec son père Maël, au chômage, sa mère Soizic, chauffeur de car, son petit frère Roméo et sa tortue Pissenlit. Petite fille angoissée, Lily se débat avec sa peur de l'inconnu. Un jour, la mairie annonce l'arrivée d'un groupe de migrants afghans qui provoque l'hostilité des habitants. D'abord méfiante, Lily finit par se lier à un garçon de son âge, qui la suit partout. De leur amitié va naître de grands bouleversements... Une fable contemporaine, humaniste et sociale d'une primo-romancière.

  • Les terres interdites Nouv.

    Ils ont 17 ans et sont nés dans la bulle écologique Eldorado, que leurs lointains ancêtres ont construite 150 ans plus tôt, en 2035, pour se protéger des cataclysmes d'une planète à l'agonie. Ils n'en sont jamais sortis. On leur a appris qu'ils étaient les derniers survivants. Mais l'appel de l'extérieur se fait entendre. Renoncer à sortir et le regretter à jamais, ou oser au risque de périr ? Entre amis, ils choisiront de plonger dans les terres du collapse et d'affronter les dangers de ces nouvelles frontières. Un roman qui joue avec les codes de l'utopie et de la dystopie, le besoin d'exploration des héros adolescents dans un monde hostile et mystérieux, la révolte contre le mensonge et l'enfermement, la quête d'un ailleurs plus prometteur.

  • Flore et son Papou aiment pêcher ensemble. Pour ses huit ans, il lui a réservé le plus beau des cadeaux : un souvenir ! Une partie de pêche de nuit. Peut-être auront-ils la chance de voir des méduses immortelles ?! Mais l'expédition s'interrompt brutalement quand Papou se fige, victime d'une attaque. Transporté à l'hôpital, il en sortira lourdement handicapé. Flore est inconsolable. Pourtant, elle est bien décidée de permettre à son grand-père de repêcher un jour. Pour cela, elle échafaude avec ses grandes soeurs un plan aussi farfelu que poétique.

  • Mina et Pablo habitent la cité des Lilas bleus. Inséparables, ils adorent fouiner et explorer les caves des immeubles, s'imaginant en aventuriers à la recherche de trésors. Un jour, ils tombent sur une vieille valise contenant des gris-gris africains, un vieux costume de catcheuse et une coupure de journal. Sur la photo, ils reconnaissent Mamie Fatou, leur vieille voisine ! Cette dernière les accueille avec chaleur et leur raconte son histoire : elle était l'unique catcheuse du Congo, la fameuse Antilope. Mais dans ce milieu machiste et corrompu, elle n'a jamais pu gagner, toujours obligée de se coucher face à ses adversaires. Grâce à un tour de magie, les deux enfants vont replonger dans le passé de Mamie Fatou. Qui sait, peut-être réécriront-ils l'histoire?

  • Par une nuit de tempête, Robin se cache sous sa couette, la meilleure des forteresses. Quand il entend un bruit bizarre provenant de son placard, le voilà transformé en enquêteur aussi inquiet que curieux. Tap tap tap, qui peut bien faire ce bruit ? Ce n'est pas un fantôme, Papa dit qu'ils n'existent pas. Alors un chat ? Une souris ? Un bébé ? La mystérieuse créature qui feule et grogne n'a pas touché au lait ni aux morceaux de banane que Robin a déposés devant la porte. Mais elle a happé et avalé la tranche de rôti. Robin feuillette dans sa tête son «Encyclopédie des animaux» qu'il connaît par coeur. Il a trouvé : c'est un dragon de Komodo qui occupe son placard. Tout colle : des bruits à l'alimentation...

  • Guillaume serait-il un enfant pourri-gâté ? Il reçoit tant de cadeaux à Noël ou pour son anniversaire que bien souvent, à peine déballés, il les a aussitôt oubliés. Son excentrique tante Fredo lui propose un pari : dans un an, Guillaume se souviendra encore des présents un peu spéciaux qu'elle a décidé de lui offrir. Des cadeaux inoubliables ! Contrat signé, le garçon attend ses surprises de pied ferme. Mais quand Ludo lui propose de découvrir dans un square un très vieil arbre, paraît-il venu d'Amérique, ou de trier et donner ses vieux jouets, il ne comprend plus du tout. C'est la révolte ! Contre l'accumulation des jouets, un appel aux ressources de l'imaginaire, aux cadeaux différents.

  • À presque seize ans, Eden a déjà porté quatre noms de famille, vécu dans trois foyers sociaux, deux états américains, de Salt Lake City à Page en Arizona. Depuis son dernier abandon, Eden cache un terrible secret qui l'empêche d'envisager un avenir meilleur. Alors qu'elle réclame son émancipation, son éducateur l'oblige à s'inscrire dans une nouvelle agence d'adoption. Il lui faut à nouveau supporter tout ce cirque des catalogues d'enfants et des défilés où elle devra se "vendre" pour décrocher de nouveaux parents. Autour d'Eden gravitent un beau garçon mystérieux avec un sweat à capuche, des dizaines de chiens et de chats, un fan de course à pied qui pose de drôles de questions, et un vieux couple aimant prêt à l'accueillir.

  • Pour Alphonse, Benny, Bertille, Jeanne, Louise, Sophie et Wilfried, c'est le temps des vacances au bord de la mer. Le souffle des embruns et de la liberté, hors de la surveillance des parents. Des journées à grimper dans les arbres, à sauter sur les rochers, à se susurrer à l'oreille des secrets d'amoureux, à faire le zouave et jouer à se faire peur. D'une plume vive et inventive, Henri Meunier dessine des portraits d'enfants tout à la fois insouciants et pleins de questions. Écrits à la première personne, des textes courts à savourer à son rythme, à lire pour soi ou à dire à voix haute.

  • Sarah, une adolescente, rêve de rencontrer Gisèle Halimi, l'avocate et féministe, célèbre pour ses luttes pour les droits des femmes. À travers l'histoire de Sarah, qui a vécu elle-même le traumatisme d'un viol, Jessie Magana évoque le parcours et les luttes de Gisèle Halimi qui restent plus que jamais d'actualité : aujourd'hui encore, 75 000 femmes sont violées chaque année en France, ce combat est loin d'être terminé.

  • À la fin des années 1950, Rachel Carson se concentra sur la protection de l'environnement et sur les problèmes causés par les biocides de synthèse. Ceci la conduisit à publier «Silent Spring» («Printemps silencieux») en 1962 qui déclencha un renversement dans la politique nationale envers les biocides - conduisant à une interdiction nationale du DDT et d'autres pesticides. Le mouvement populaire que le livre inspira conduisit à la création de l'Environmental Protection Agency. Carson reçut à titre posthume la médaille présidentielle de la Liberté. Un prix international décerné aux défenseurs de l'environnement porte son nom, le Prix Rachel Carson, décerné depuis 1991.

  • Nadia Murad a vu périr une partie de sa famille sous les coups de l'Etat islamique qui l'a réduite à la condition d'esclave sexuelle. Ayant réussi à s'évader, elle a commencer à lutter pour la libération de ses soeurs yézidies. Elle a reçu le prix Nobel de la paix en 2018.

  • À l'occasion d'une sortie scolaire, Elie découvre un parc aquatique abandonné, fermé au public. Elle apprend qu'on y donnait jusqu'à leur interdiction des spectacles avec des orques. L'idée lui paraît farfelue, aussi farfelue que la personnalité de son grand-père qui - autre découverte - avait connu ces bêtes-là et savait leur parler. Alors Elie est décidée : elle va aider son Grandpa à retrouver ses amies perdues. Toute la petite famille embarque à bord d'un vieux combi Volkswagen pour une aventure inattendue, à travers les montagnes, direction l'océan Pacifique ! Un «road trip» dans l'Ouest canadien, fait de rencontres improbables, avec un vieil Indien au pouvoir divinatoire, un grizzli ou une communauté de «hobos» hors-la-loi... Un ton plein de fantaisie et de tendresse, des personnages hauts en couleurs, comme un air de «Little Miss Sunshine.»

  • Chez les Manzatti, on n'est pas riches mais la virée estivale loin de la cité, c'est sacré ! Cette année, direction le Sud. Dans le vieux monospace, Eugénie, coincée entre sa toute petite soeur Juliette et sa soeur adolescente Adèle, elle-même accompagnée de sa meilleure copine, a du mal à trouver sa place. Ni grande, ni petite, elle est celle du milieu... L'été de ses dix ans, elle le vit dans un drôle d'état entre joie et tristesse, bonheur des randonnées en vélo ou en canoé, plaisir des jeux de l'enfance et amertume de perdre Adèle qui la snobe et ne pense qu'aux garçons. Des émotions changeantes tandis qu'elle prend conscience de son corps et du regard des autres. L'amour la dégoûte et pourtant, voilà que son coeur s'emballe devant un jeune joueur de tambour aperçu dans la fanfare du 14 juillet. Qu'est-ce qui se passe cet été ? Tout est presque pareil que les autres années, et pourtant Eugénie ne se reconnaît plus. Un récit juste sur cette période toute en pointillés et en pudeur : la pré-puberté. Sous forme de chronique familiale tendre et humoristique, un roman aux couleurs de vacances à lire toute l'année.

  • Adam s'est fait une nouvelle amie, Maryline. Adam n'a jamais vu une fille comme ça, qui fait rien comme les autres. Et puis elle joue au foot aussi bien que les meilleurs des garçons. D'ailleurs, elle a constitué une équipe de filles pour les défier - une équipe 10 + 1, avec Adam dans les buts, écarté de l'équipe masculine à cause de son embonpoint. Il aime passer du temps chez elle, avec sa mère Colette, chauffeur routier, et leur chien Milord. Un jour, les parents d'Adam annoncent leur déménagement. Adam n'a pas du tout envie de quitter Maryline. Il va imaginer avec elle un stratagème plutôt extravagant pour déjouer le destin. Une belle histoire d'amitié qui célèbre la différence.
    />

  • La plus grande fierté de sa vie. Le poète chilien Pablo Neruda, magistral écrivain, prix Nobel de littérature, condamné à l'exil politique, parlait ainsi du «Winnipeg», ce bateau grâce auquel il accomplit le sauvetage de milliers de réfugiés espagnols en 1939. Une aventure étonnante et méconnue qui résonne de manière brûlante avec notre actualité.

  • Lili a honte du métier de ses parents : chanteuse et musicien de bal. Un répertoire du siècle dernier, une notoriété nulle sur les réseaux sociaux ! Et quand il s'agit de les accompagner le week-end à un mariage, dans leur camionnette siglée d'un accordéon, Lili voudrait carrément être invisible... Mais sa rencontre avec la jolie mariée l'amène doucement à comprendre que ses parents ne sont pas des zéros en dessous en tout, et que la musique peut enchanter la vie. Une histoire rythmée comme une chanson, pour dédramatiser ses petites hontes que les enfants peuvent ressentir à l'égard de leurs parents.

  • Un soir, pendant le dîner, Paul annonce à ses parents qu'il a pris la décision de partir. Trop de changements à la maison ! Il les remercie pour la bonne éducation qu'ils lui ont prodiguée, casse sa tirelire, place l'argent dans une pochette qu'il attache autour de son cou, et prend le chemin de la mer. Paul a un peu peur mais, pour se donner du courage, il pense au formidable capitaine de son livre de chevet - une histoire de bateau pris dans une tempête effroyable. C'est le début d'une nuit d'aventure. Un récit poétique et ouvert sur l'imaginaire dans lequel un petit garçon apprend à faire face aux événements de la vie, comme l'arrivée d'une petite soeur.

  • Dans les années 1980, au moment où certains nient l'extermination des Juifs dans les chambres à gaz, Primo Levi rencontre Vittorio, 11 ans. Le jeune garçon en veut terriblement à son grand-père de refuser de raconter son passé. Primo Levi décide de l'aider à exhumer le secret ainsi enfoui. Quarante ans après avoir témoigné de son expérience concentrationnaire, il comprend qu'il n'en a pas encore fini avec le récit de la Shoah. Lui qui fut déporté à Auschwitz à 24 ans, et écrivit le témoignage le plus implacable sur l'horreur concentrationnaire sait que la mémoire doit plus que jamais être entretenue. Il s'y engage corps et âme.

  • Elle n'avait pas le goût du scandale mais celui de la liberté, chevillé au corps et à sa plume. George Sand a osé porter des costumes et un nom d'homme, mener la vie sentimentale, littéraire et politique de son choix. Un affront aux préjugés du XIXe siècle et un personnage incontournable pour évoquer l'émancipation des femmes.

  • Une encyclopédie complète et malicieuse sur une espèce très particulière, celle des mamies. Où les trouve-t-on ? Comment occupent-elles leur temps libre ? Qu'est-ce qu'il y a dans leur tête ? Un livre pour aider les enfants à regarder leur mamie différemment et à l'accepter telle qu'elle est. 

  • Dans une Amérique des années 1960, où la ségrégation raciale bat son plein, où les jeunes gens sont recrutés pour aller se battre au Vietnam, où les essais nucléaires sont censés affirmer la suprématie de ce grand pays, la voix de Joan Baez, si mélodieuse, s'élève. Tout au long des années qui suivront, cette voix ne cessera jamais de chanter contre les injustices et les souffrances qu'elles engendrent. C'est à travers une autre voix, celle d'une narratrice qui a, toute sa vie, suivi le parcours de la chanteuse, que le portrait sensible de cette dernière se dessine.

empty