Les maîtres de la Guadeloupe Les maîtres de la Guadeloupe
Les maîtres de la Guadeloupe
Les maîtres de la Guadeloupe
 / 

Les maîtres de la Guadeloupe

À propos

Le phénomène de l'esclavage a suscité une quantité d'études qui en ont largement éclairé le mécanisme et ont décrit avec précision leur condition, presque toujours abominable.

En revanche, on connaît mal le milieu des « propriétaires », des maîtres : comment et pourquoi achète-t-on des esclaves ? Comment met-on ce « capital » en valeur ? Comment ce petit milieu d'origine européenne adapte ses productions au marché mondial et quelle incidence cela a sur les esclaves ? Quelles sont les moeurs des maîtres entre eux ? Les archives conservées sur la Guadeloupe permettent de faire une étude de cas exceptionnelle.
Cet ouvrage propose une histoire inédite des maîtres sur la longue durée. C'est un travail sans précédent et un examen qui réserve bien des surprises.
Il tente d'expliquer le mécanisme de l'esclavage et montre comment des hommes en ont réduit d'autres à la servitude dans les colonies, alors que celle-ci disparaissait en métropole. Il s'intéresse également aux engagés, ces Européens qui, dans la première moitié du XVII e siècle, vivent des conditions de travail proches de l'esclavage.
L'ouvrage évoque les métamorphoses des propriétaires avec le développement de la production du sucre et l'impact politique de la Révolution française. Le fil conducteur du livre est l'analyse de quatre familles de maîtres.
Chaque chapitre relate la vie de deux ou trois maîtres, puis élargit le propos sur l'ensemble des propriétaires pour chaque époque étudiée. Huit générations de propriétaires se succèdent des débuts de la colonisation jusqu'à la seconde abolition de l'esclavage (1848). Ces huit générations forment les huit chapitres de l'ouvrage.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9791021036666

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    432 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    480 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Frédéric Régent

Président du Comité national pour la mémoire et l'histoire de l'esclavage, Frédéric Régent est maître de
conférences en Histoire à l'Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne.
Spécialiste des sociétés esclavagistes dans les colonies françaises du XVII e au XIX e siècle, il a publié sa thèse
Esclavage, métissage, liberté (Grasset, 2004). Il est aussi l'auteur de La France et ses esclaves, de la colonisation aux
abolitions (1620-1848) (Grasset, 2007; Fayard, « Pluriel », 2012) et de Libres et sans fers, paroles d'esclaves français
(Fayard, 2015).

empty