L'Arménie va-t-elle disparaître ? Un conflit oublié aux portes de l'Europe

À propos

Une nouvelle guerre menace l'Arménie, comme l'annoncent clairement les inquiétants projets géopolitiques de l'Azerbaïdjan et de la Turquie, comme le prouve aussi leur pression permanente sur l'enclave chrétienne bimillénaire du Haut-Karabakh.La question n'est plus de savoir si cette guerre aura lieu, mais quand elle aura lieu.Prise en tenaille entre l'Azerbaïdjan et la Turquie, lâchée par la Russie au jeu ambigu, l'Arménie est seule, livrée à elle-même, victime collatérale du conflit en Ukraine.Les Arméniens se voient abandonnés à leur sort, comme le furent leurs ancêtres, lors du génocide perpétré par les Turcs en 1915, dans une indifférence quasi générale.Une catastrophe humanitaire sans précédent se prépare et, de nouveau, l'Occident regarde ailleurs, prêt au compromis avec l'Azerbaïdjan et la Turquie. Cette complaisance européenne ne fait qu'encourager leur implacable politique de puissance.
Grand reporter familier du Caucase et spécialiste des questions militaires, Frédéric Pons raconte avec force et clarté la situation dramatique de l'Arménie. Il rappelle comment le destin de ce petit pays - le plus vieil État chrétien du monde - concerne directement l'Europe et ses valeurs. Le soutien à l'Arménie est un défi civilisationnel à relever.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Anthropologie > Anthropologie sociale et culturelle


  • Auteur(s)

    Frédéric Pons

  • Éditeur

    ARTEGE

  • Distributeur

    HACHETTE

  • Date de parution

    02/11/2023

  • EAN

    9791033614050

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    294 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Frédéric Pons

Frédéric Pons est reporter de guerre, président de l'Association des journalistes de défense. Rédacteur en chef à Valeurs actuelles et au Spectacle du monde, il est enseignant à l'Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr et au Collège interarmées de défense.

empty